Vous êtes ici

Nettoyage du circuit d'essence

Au risque de défoncer des portes ouvertes, la localisation du réservoir d’un Solex vous est donnée sur la photo du VSX1010 ci-dessous.

L’objectif étant de le nettoyer au mieux, nous allons pour ce faire devoir le démonter afin de le manipuler le plus aisément possible. Après l’avoir vidangé (vis de purge si présente, vase communiquant avec un tuyau, poire à pétrole…), il suffit de retirer les 3 vis de fixation du réservoir et de désolidariser la durite d’arrivée d’essence au niveau de la pompe.

Votre allié du moment: la clef de 9 ;-)

Les quelques photos ci-dessous vous permettront de localiser tout ce petit monde sans gros efforts (photos prises sur un 3800, mais cela ne diffère pas trop pour les autres modèles), à savoir la durite du réservoir (connectée sur l'entrée inférieure de la pompe), la vis sur l’avant du moteur (accessible sous le capot de phare, au pied du cylindre), celle sous le réservoir et généralement toute grasse dégueux, et pour finir celle à l’arrière du moteur qui retient la pate en forme de fourchette.

Maintenant que le réservoir est désolidarisé du Solex, nous allons pouvoir travailler plus efficacement.

Dans le cas de durite démontable (à partir du VSX3300), pensez à la désolidariser du réservoir car ce modèle est en alu et risquerait de s'abimer au contact de la soude que nous allons utiliser par la suite. Son nettoyage est décrit plus bas dans cette page. Retirez alors le filtre en plastique blanc qui se trouve au fond du trou laissé par la durite en vous aidant d'une vis à bois comme tire bouchon! Et pop!

Pour les modèles à durite soudée, cette dernière va profiter du traitement suivant en guise de nettoyage. Pensez juste à retirer le petit filtre en métal enfilé comme une chausette sur la durite en fond du réservoir; il faut passer par la vis de pige pour travailler efficacement.

Pour nettoyer les résidus de gras au fond du réservoir et évacuer les débris éventuellement pris au piège (poussières, limailles de rouille, restes de sandwichs…), l'arme absolue s’appelle "débouche chiottes"… de toutes marques, car nous allons utiliser les propriétés de la soude qui se trouve généralement dans ce produit peu cher pour dissoudre et évacuer les graisses, évacuant du même coup les cochonneries accumulées au fond du réservoir.

Avant toute chose, se protéger les mains avec une paire de gants (genre gants pour la vaisselle prévoir négo avec Madame) et porter de préférence des lunettes et des manches longues:

la soude, c’est agressif pas seulement pour la graisse, mais aussi pour les yeux et la peau!

Mode opératoire:

  • remplir doucement le réservoir avec la soude en bouchant l'éventuellement le trou laissé par de la durite de pompe (d'où les gants!), et ce jusqu’au retour de carbu.
  • Laisser agir durant 45 minutes.
  • Ce temps écouler (non pas à buller, mais à réaliser les étapes suivantes en temps masqué), videz la soude (pas dans la nature SVP).
  • Il ne reste plus qu’à rincer abondamment à l’eau tiède, puis à remonter le réservoir après séchage.

Pour les modèles jusqu'au VSX2200, si l’on constate lors du rinçage qu’il n’y a pas d’écoulement par la durite, c’est qu’elle est bouchée. Vous reportez au chapitre juste en dessous pour lui redonner vie. 

 

Ce premier nettoyage vous garanti de ne pas encrasser votre circuit d’alimentation.

Il ne vous donnera pas un réservoir neuf exempt de rouille et de bosses, mais est largement suffisant pour essayer le Solex et permet d’attendre la restauration qui peut-être s’impose.

____________

 

Durite du réservoir à la pompe:

S'il n'a déjà pas été enlevé lors des étapes précédentes, commencez par vérifier que le filtre à l’intérieur du réservoir n’est pas obstrué (voir au dessus pour le mode opértoire).

L’ôter si besoin afin d’introduire un petit fil de fer (personnellement, j’utilise un câble de frein ébouriffé sur une perceuse à rotation lente) et ramoner la durite pour mieux la déboucher. On peut aussi la chauffer un peu pour mieux dissoudre le bouchon de gras (pas au rouge tout de même car ça peut exploser à cause des gaz captifs qui se dilatent sans pourvoir sortir... dans le meilleur des cas, la durite finit plantée dans le flafond ou quelque part sur la gueule de la belle mère, au pire elle blesse méchament!).

Dernier point: pensez juste à démonter avant chauffe les modèles accouplés aux réservoirs en plastique! Je dis ça, je dis rien...

Durite de la pompe au carbu:

Il suffit de la désolidariser coté carburateur et coté pompinette afin de lui faire subir un traitement proche de ce lui que nous avons réserve à celle du réservoir.

Une fois propre et rincée, elle peut être remise en place.

 

 

_____________

 

 

Autre point d’accumulation des graisses et des saletés: la pompe.

Elle se trouve sous le capot de phare, à l’avant du moteur. Cet organe présente de petites sections de passage du mélange huile essence qui peuvent facilement se trouver obstruées. De plus, elle fonctionne par un système de clapets à billes; ces dernières ont la fâcheuse tendance à se coller sur leur siège conique car engluées dans l’huile du mélange vintage.  Bien entendu, billes collées riment avec alimentation asséchée…

Un nettoyage efficace n’est pas envisageable sans un démontage de la pompe. Il faut donc la désolidariser du bloc moteur en déconnectant la durite d’aspiration (normalement, c’est déjà fait puisque le réservoir trempe avec la soude!), celle de refoulement vers le carburateur et enfin les 4 vis de retenue du corps de pompe au bloc moteur.

 

Derrière le corps de pompe se trouve la membrane (film plastique noir ou rouge) et le siège (plastique rigide couleur crème, voir photo). Attention à ne pas détériorer la membrane qui est peut-être collée à la pompe par ses bords et demeure très fragile.

Une fois la pompe démontée, la membrane et le siège placés de coté, nous allons nettoyer notre pompe et décoller nos fichues billes de leur siège.

L’arme absolue s’appelle ici Acétone.

Surtout, ne pas utiliser de soude comme pour le réservoir: la soude attaque l’aluminium! Autant dire que s’en est fini de votre pompinette…

Le nettoyage de la pompe est une opération assez simple. Pour les modèles allant jusqu’au 2200, le corps de pompe peut être ouvert grâce la vis centrale (voir ci-dessus). Des lors, il est aisé de nettoyer filtre et parois avec de l’acétone (trempage du filtre durant quelques minutes).

Pour les modèles post 2200, pas de démontage aisé possible. Notons que sur ces modèles, il n’y a pas de filtre dans la pompe. On peut toutefois gratter le vernis d’étanchéité de la pompe et enlever le capot pour accéder à l’intérieur (ce même vernis se dissout dans l’acétone également). Une fois le nettoyage interne effectué, on peut remettre en place le capot et refaire le joint avec le vernis à ongles de Madame (choisissez la couleur qu’il vous plaira, mais un conseil, évitez de taper dans la gamme Dior… ça peut créer des tensions ).

 

Reste à décoller nos billes afin de rendre opérationnels nos clapets, condition incontournable pour obtenir de l’essence dans le carburateur. Les billes sont au nombre de deux. Attention, car la bille supérieure peut vous échapper lors du démontage...ne dites rien, je sais, c'est déjà trop tard ;-)

Elle est accessible après avoir dévissé la colonnette de pompe. Si elle ne sort pas de son logement (car collée sur son siège), tapoter doucement mais fermement la pompe dans un récipient, la tête en bas. Si ce n’est pas suffisant, elle partira après l’opération suivante qui consiste à immerger totalement la pompe dans de l’acétone. Le but est de dissoudre les graisses qui obstruent les petits orifices de la pompe et de décoller par la même occasion la seconde bille qui elle n’est pas accessible, prisonnière dans le corps de pompe. Attention: ne jamais tenter d’enlever le siège de la bille supérieure pour accéder à la seconde. Cette opération a pour conséquence la destruction du siège qu’il faut alors remplacer. Une fois la trempette terminée (quelques minutes suffisent), il faut secouer la pompe et écouter afin de s’assurer que la bille clapet inférieure bouge librement dans son logement. Si ce n’est pas le cas, recommencer la trempette et ne pas hésiter à tapoter le corps de pompe sur le bord d’un établi, toujours tête en bas.

 

A ce stade, un p’tit coup d’air comprimée ne peut pas faire de mal pour parfaire le nettoyage…

On peut aussi la déloger avec un petit fil de fer (brin de câble de frein). Dans le cas extrême d’une bille inférieure réticente à plusieurs bains, vous pouvez tenter la goutte de Destop (soude) à l’arrière de la pompe, dans le trou d’évent vers la membrane de pompe. Il donne accès à la zone ou se loge la bille inférieure (bille métal ci-contre). Mais attention, soyez extrêmement précis et rincez rapidement pour ne pas endommager l’aluminium de la pompe et compromettre son fonctionnement. Personnellement, je préfère renouveler les bains à l’acétone plutôt que d’avoir recours à la soude. La patience est toujours payante dans des activités de restauration… Voila, votre bille inférieure est libérée, il ne vous reste plus qu’à replacer la bille supérieure, la colonnette avec son joint d’étanchéité et à remonter votre pompe sur le bloc moteur.

Profitez-en enfin pour vérifier l’état de la membrane et ne vous trompez pas de sens de montage: pompe, membrane entre pompe et siège de pompe, siège de pompe contre le bloc moteur, partie « creuse » vers la membrane!

_____________

 

 

 

 

Nous n’allons pas démonter l’ensemble du carburateur, mais seulement vérifier l’état du filtre (pour les modèles qui en ont un, c’est à dire à partir du 3800 (voir localisation sur la photo de droite) et s’assurer que le gicleur n’est pas obstrué.

Le démontage du gicleur se fait avec une clef six pans de 9: c’est « l’écrou » en laiton ci-contre, à l’arrière du carburateur, face au pilote. 

Le nettoyage du gicleur est généralement fait en soufflant de l’air sous pression dans tous les petits trous durant de longues secondes. Un p'tit séjour dans de l'acétone ne lui fera pas de mal, et les plus équipés opteront pour un bain aux ultrasons.

 

Ne jamais introduire de fil métallique ou d’aiguille dans les trous qui sont calibrés et ne le seraient plus à l’issue de cette opération. Un fil nylon (genre pêche) peut lui être utilisé sans dommages à priori.

Attention au remontage du gicleur: ne pas serrer comme un fou afin de ne pas abîmer cet élément et son pas de vis (voir fendre le carburateur!).

 

Le filtre lui peut être retiré, puis nettoyé avec de l’air sous pression ou simplement remplacé. Bien entendu, évitez de faire tourner le Solex sans filtre dans le carbu!

Pour les modèles antérieurs au 3800, le filtre équivalent se trouve dans la pompe à essence.

... et par pitié, n'essayez pas de démonter la "tourelle en laiton"des carbu de 2200 en confrères, en lieu et place du filtre ci-dessus : ça ne sert à rien car elle est VIDE, et vous allez la péter :-(

 

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer