Vous êtes ici

Déblocage du Moteur

Comme constaté lors de l'achat, le moteur est bien bloqué.

De plus, c'est au point mort haut (PMH), donc pas de place pour une cale coulée en étain histoire de pousser bœuf-bœuf... ça risque d'être coton à sortir, et il va falloir faire preuve de patience!

 

 

La culasse a même sa soupape bloquée en position ouverte... ce qui explique peut-être le massacre.

Notez au passage la sympathique couleur de la bougie Béru!

 

Le joint de culasse n'est qu'un souvenir... ça sent même le claquage, ce qui expliquerait le blocage, l'ancien proprio ayant remisé la bête sans vouloir la réparer:

 

Contrairement à un bloc Solex monté en porte à faux, pas moyen ici de sortir l'embiellage pour espérer un traitement musclé à la presse sans risquer de tout péter en dessous.

Du coup, c'est parti pour un séance de trempage avec mon ami Castrol:

 

En plus de la soupe, j'ai remis la culasse en place avec entre cette dernière et le piston une cale en bois. Ensuite, une vieille bougie (débarrassée de son électrode de masse) vissée chaque 12h de 1/8 de tour viendra mettre le tout en tension. Enfin, je chauffe régulièrement le cylindre au chalumeau, sans excès, histoire de favoriser le passage de la mixture entre cylindre et piston. Le traitement va durer 5 jours!

Et un beau matin, le miracle se produit: je serre ma bougie de 1/8 de tour et d'un coup, plus de résistance... j'ouvre et:

 

Tout le monde va sortir tranquillement par la suite; Bonne crise de rigolade sur le cylindre et sa lumière d'échappement légèrement calaminée (il reste juste un trou de 2mm pour le passage des gaz):

 

Le même après un petit toilettage de fortune:

 

Aller, on passe à la dépose de l'allumage pour la suite.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer