Vous êtes ici

Dépose allumage, Galet & piston

 

On commence par déposer la platine d'allumage que voici:

 

On ôte les deux vis de maintien (qui passent à travers les bobines, déjà relevée ci-dessus), et le tour est joué:

 

On retire le feutre et la rondelle acier en dessous:

...pour découvrir le "bouchon support de roulement" (selon le nom consacré issu de la nomenclature du moteur); ce dernier semble abriter un joint spi que l'on atteindra plus tard.

 

 

La suite avec la dépose du galet. Comme on a pris soin de desserrer l'écrou du galet avant de faire péter l'allumage, le reste est une formalité.

 

On fait gaffe de ne pas paumer la clavette, et les fameuses rondelles apparaissent:

 

On stocke tout cela dans l'ordre, comme sur une tige par exemple.

Ensuite, démontage du piston... mais je vais vous expliquer pourquoi: aussi étrange que cela puisse paraître, il faut déposer le piston afin de pouvoir sortir l'embiellage du moteur!!! On comprendra mieux en image dans l'étape suivante (ben oui, faut être patient en restauration de moteur).

Pour les fanas d'explications théoriques, Peugeot à prévu un passage pour la bielle avec un évidement du carter et du bouchon de support de roulement... mais il n'y a pas la place pour le piston!

Pour le moment donc, on sort les circlips et on pousse avec l'entretoise qui va bien, on calant tout ce petit monde pour ne rien abîmer:

 

On prendre soin de repérer le sens de montage du piston puisqu'il est indexé.

La suite, ce sera la sortie du bouchon de support de roulement (étape la plus difficile et risquée en terme de casse).

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer